Le dernier fabricant de crayons de bois

france3-regions.francetvinfo.fr

france3-regions.francetvinfo.fr

Dernier fabricant français de crayons de bois, la Compagnie française des crayons (CFC), installée à Lay dans la Loire, perpétue un savoir-faire et des règles de fabrication qui n’ont guère changé depuis que Nicolas Conté a créé en 1800 sa première unité de fabrication à Paris.

Pour préserver cette tradition et la qualité de ses produits, face notamment à la concurrence asiatique, la PME de 20 salariés a choisi de se positionner quasi exclusivement sur le marché du crayon publicitaire.

La CFC, qui a obtenu en 2011 le label “d’entreprise du patrimoine vivant”, produit aujourd’hui quelque 10 millions de crayons par an, dont 60% sont destinés à servir de support à des messages pour des collectivités, des entreprises, des chaînes hôtelières, des sites touristiques ou des musées par exemple.

30% des crayons sont fabriqués sous la marque “Conté à Paris” pour le compte du leader mondial des Beaux-Arts, dans le cadre d’un contrat de sous-traitance, et 10% sont des crayons professionnels, pour la menuiserie ou la maçonnerie par exemple.

La filière française du crayon de bois traditionnel a bien failli disparaître dans les années 80 lorsque les deux usines spécialisées, installées à quelques kilomètres l’une de l’autre dans la Loire, Conté à Rény et Corgié à Roanne, ont commencé à perdre des parts de marché et à péricliter. Ainsi la marque Conté grand public a été rachetée par Bic.

Installée depuis 1986 à Lay, la CFC, reprise en 2011 par son gérant actuel Franck Allilaire,  a pu maintenir la tradition grâce à son positionnement sur le marché du crayon personnalisé.

(ref Tristan Malle AFP)

Visionnez le film de la fabrication sur le site cfcrayons.fr