Histoire des théâtres à Montréal

Les théâtres et les cinémas étaient, à l’époque d’une grande activité industrielle, des lieux de vie trépidante et réconfortante. La synergie entre vie active et distraction était à son apogée. S’amuser, se cultiver, vivre tout simplement, reflétait bien l’état d’esprit des travailleurs d’alors.

Ces théâtres sont le symbole parfait des quartiers dans lesquels ils étaient installés : des endroits populaires, vibrants, et dynamiques. Mais changement de société et de population oblige, ils ont pu à un moment ou un autre être en danger de disparition.

Heureusement certains ont été sauvés et même « revitalisés » ainsi ils sont restés des lieux de convivialité, de partage de culture théâtrale, cinématographique ou musicale transformant ainsi la physionomie du nouveau quartier.

Pour exemple, l’emblématique Théâtre Snowdon qui est l’un des plus anciens cinémas de renom décorés par l’illustre Emmanuel Briffa, décorateur d’origine européenne qui a conçu l’intérieur de plus de 150 théâtres en Amérique du Nord.

Parmi ses œuvres patrimoniales à Montréal citons le Rialto, théâtre de la rue du Parc qui est l’un des premiers cinémas­­ de quartier de Montréal (1924).

Ou le théâtre Outremont, édifice de trois étages qui a été construit en 1928 sur les plans de l’architecte René Charbonneau. Il fut ouvert l’année suivante et l’espace se partagea entre cinéma et chansons.

Le théâtre National (rebaptisé « Le National » depuis 2006) est l’un des plus anciens théâtres de Montréal.

En effet c’est le 12 août 1900 qu’est inauguré un des premiers théâtres professionnels construits par des francophones en Amérique. Situé en plein cœur de la partie française de la ville, il connaît des heures de gloire après un début difficile. Son promoteur, Julien Daoust, rêve d’une scène nationale animée, pour l’essentiel, par des artistes nés ou immigrés au Canada et qui offrirait à la collectivité canadienne française le reflet de son identité par la reproduction dramatisée de sa réalité.

A contrario, le théâtre Empress, seul théâtre au style “égyptien” du Canada construit en 1927  (inspiré par la découverte de la tombe de Toutankhamon) est actuellement à l’abandon…

wikipedia.org

wikipedia.org

Afin de préserver les plus emblématiques, et souvent après qu’ils ont été fermés pendant un certain temps, ces théâtres ont été classés « monument historique » de leur arrondissement ou même « lieu historique national du Canada » et ont été ré-ouverts pour le plus grand plaisir des montréalais qui décidément savent se divertir.

Laissez vos commentaires en bas de page.