Irlande : au temps des locomotives !

L’histoire du transport ferroviaire en Irlande a commencé seulement une décennie plus tard que celle de la Grande Bretagne. En 1920, c’était l’apogée avec 3400 milles d’itinéraire.

Malheureusement l’état actuel est moins que la moitié de cette quantité c’est pourquoi les vestiges de cette époque sont rares mais bien valorisés.

A Buncrana, dans le comté de Donegal, sur la péninsule d’Inishowen subsiste une ancienne gare transformée en restaurant-musée : la Railway Tavern/Firebox Grill

Au début de septembre 1864, le L & LSR (Londonderry et Lac Swilly Railway Company) ouvrait la nouvelle ligne de chemin de fer de Derry à Buncrana et en conséquence Fahan a vu son premier service de passagers et fret régulier. De belles locomotives à vapeur ont été utilisées sur la voie ferrée jusqu’à la fin du service le 8 Août 1953.

Il est à noter que le charbon des chaudières de locomotives fournissait aussi la chaleur aux ingénieurs pour leurs collations et leurs pauses thé…

La «ligne Swilly» comme elle était surnommée, amenait les gens de Derry à Fahan et Buncrana pour la baignade, le golf, les promenades sur la plage ou tout simplement pour passer une journée agréable. Dans le sens inverse, les produits issus de la pêche depuis Buncrana rejoignaient les produits des agriculteurs de Inishowen sur les marchés de Derry.

Le village de Fahan a effectivement servi de débarcadère pour la Swilly en utilisant de grands bateaux à aubes, dont deux ont été bien nommé “The Lake of Shadows” et “Inishowen”. Ainsi la ligne de chemin de fer se prolongeait jusqu’au quai pour le transport de marchandises et de passagers vers et depuis les bateaux à aubes. Les vestiges de l’ancienne jetée sont encore une caractéristique de la ligne sur la plage locale.
Vers la fin des années 1880, le maître de poste à Fahan était un personnage entreprenant connu sous le nom de James Bond. Entre autre, Mr James Bond a eu le l’idée de fournir à la station de Fahan la lumière électrique bien avant d’autres stations de chemin de fer en Irlande. Il avait placé stratégiquement un moulin à vent sur un terrain élevé (Fahan Hill), qui avec l’aide d’un petit générateur produisait l’électricité nécessaire. Son autre projet était de fournir des rafraîchissements et de la nourriture pour les nombreux voyageurs et visiteurs, en vue de réaliser un profit modeste. Mais ces initiatives sont vite arrivées aux oreilles du conseil d’administration qui était loin d’être amusé car ils avaient déjà passé contrat avec une certaine Melle Kelly pour fournir ces services à la gare. Finalement c’est à une certaine Melle Logue que la concession fut accordée.

Elle continua à prendre soin de ses nombreux visiteurs pendant des années en exploitant un petit local sous licence. Cet endroit, aujourd’hui devenu un restaurant très atypique et regorgeant de souvenirs ferroviaires, atteste que l’esprit d’entreprise de M. Bond vit toujours.
Bien que la plupart des autres lignes de chemin de fer en Irlande se soient converties finalement au diesel, la « Swilly » a gardé, encore quelque temps, ses belles locomotives à vapeur.

La « Swilly » était une ligne exploitée sur voie étroite et se vantait d’être une des deux plus grandes et magnifiques lignes d’Irlande utilisant des locomotives, en particulier avec son impressionnante locomotive à 16 roues de Hudswell Cloarke Engine Tank construit au début des années 1900.

Elles étaient uniques et majestueuses, mais, malheureusement, comme le reste de la ligne de chemin de fer, ont disparu depuis.

Aujourd’hui, le chemin de fer en Irlande est réduit à sa plus simple expression, la voiture et l’autocar sont les plus utilisés ce qui, paradoxalement, dans un pays peu peuplé entrainent souvent des bouchons aux abords des villes et villages….