Histoire du siège en fer Nicolle (dit à queue de baleine)

 

Chaise Nicolle

Label-Industrie

 

Les Etablissements Nicolle, à Montreuil, en 1913, fabriquaient des rondelles . En 1933, ils eurent l’idée pour leur propre usage personnel et pour quelques usines voisines de fabriquer des tabourets en forme de « rondelle ». Pour plus de confort ils vont rajouter un dossier dit « queue de baleine ». Aussitôt le succès est au rendez-vous puisqu’un grand nombre d’ateliers français vont l’adopter et l’adapter à toutes sortes de machines (8 hauteurs différentes) . Certains s’agrémenteront d’une galette de liège, d’une assise en bois….De 3 pieds à l’origine, elle en aura 4 puis, à cause d’une loi sur la réglementation du travail, elle disparaîtra au profit de sièges tournants à 5 pieds.

Entretemps  (années 60) l’entreprise sera vendue à un groupe américain.

–       1933 : première production du tabouret Nicolle par les établissements Nicolle

–       1940 : passage de 3 à 4 pieds

–       1945: le dossier dit « en queue de baleine » est ajouté pour créer la chaise Nicolle

–        1954 : 2 modèles différents avec une vis adaptable: la 45/60 et la 60/80

–        1960: première fois dans le magazine Manutan

–        1999: fin du magazine Manutan

–        2013: toujours en production

Consultez Le Catalogue objets

Consultez La belle adresse