La Tolix, une sucess story à la française

C’est Xavier Pauchard, couvreur-zingueur, inventeur de la galvanisation  qui créé cette chaise en tôle emboutie, solide et empilable à l’infini. Dans les années 50 et jusqu’à la fin des années 90, les 80 ouvriers de Tolix fabriquent 60 000 chaises par an ainsi que des rangements et du mobilier pour enfant.

En 2004, Tolix est redynamisé par son ancienne directrice financière  (Chantal Andriot, maintenant PDG) qui rachète l’usine. L’idée est de continuer à moderniser la marque et d’en faire un symbole du « made in France » (tous les matériaux, de la tôle d’acier à la peinture sont achetés en France), ce qui lui permet d’obtenir le label Entreprise du Patrimoine Vivant en 2006.

Pour cela, elle fait appel à de jeunes designers comme JF Dingjian ou Eloi Chafai qui l’habillent de toutes les couleurs. Aujourd’hui la chaise mythique se retrouve dans les intérieurs et les magazines de déco et même dans les prestigieuses collections du MoMA à NY, au Centre Pompidou à Paris ou encore au Vitra Design Museum de Bâle. Les américains adorent son côté industriel et « frenchie » et la placent aux côtés de Eames, Le Corbusier et Cassina.

Mais sans doute la plus grande réussite tient au fait qu’aujourd’hui, 96 familles vivent de l’usine et que c’est la garantie de la conservation d’un savoir-faire, de la transmission aux jeunes qui apprennent chez Tolix un métier.

Car à côté des anciens ateliers Pauchard, une nouvelle usine au process entièrement repensé et numérisé a vu le jour, ce qui réduit les délais de fabrication et triple la capacité de production !

Le savoir-faire unique du travail de la tôle permet aussi de poursuivre l’activité sur mesure pour les institutionnels. Comme par exemple des armoires pour l’école d’architecture de la Villette, des présentoirs pour les agences SNCF, pour Nespresso, Auchan dans la grande tradition Tolix qui a fourni pendant des décennies les fameux casiers de La Poste.

Tolix mise aussi sur le design, ce qui lui permet de travailler avec Stark, fan de la marque.

De même que la fondation Le Corbusier qui a offert à Tolix sa palette de couleurs.  On retrouve même les fameuses chaises et tabourets dans les décors des séries américaines ou plus près de nous dans « Masterchef », « The Voice »… !

Consultez La belle adresse