Vienne (Autriche) : la valse des styles

Et maintenant que deviennent les valses de Vienne ?…. Elles sont toujours présentes à chaque coin de rues : salles de bal, de concerts, école d’équitation espagnole… Mais ce qui frappe à Vienne c’est que cette ville a su agréger les styles baroque, art déco, contemporain, avant-gardiste et industriel de manière très harmonieuse. Ce sont donc les styles qui valsent entre eux ! et c’est pour cela que Vienne mérite plus qu’un simple voyage…

Voici quelques exemples et photos qui vous donneront envie de découvrir cette ville non pas seulement pour ses palais, opéra, jardins immenses et ses nombreux compositeurs tous plus emblématiques les uns que les autres mais pour sa créativité architecturale et urbaine qui en fait la ville d’Europe la plus attractive pour sa qualité de vie. Vienne a su réhabiliter avec brio bâtiments, espaces, vestiges d’un passé archi classique comme industriel.

Suivez le guide  !

Commençons par le MAK (Museum für Angewandte Kunst ou Musée des Arts appliqués ). Magnifique bâtiment aux arcades et colonnades rappelant celles d’un couvent, ses verrières art nouveau et sa décoration résolument moderne.

Au MAK, le design est à l’honneur. Du Moyen-Age à nos jours, le musée expose meubles, objets en verre et en porcelaine, argenterie et tissus. A cela s’ajoutent des pièces artisanales prestigieuses des Wiener Werkstätte, des meubles en bois courbé signés Thonet et des joyaux de l’Art nouveau comme le carton doré à la feuille que Klimt réalisa pour la frise de la salle à manger du Palais Stoclet, à Bruxelles. Merveilleux endroit pour se plonger dans l’univers de designers talentueux qui transcendent notre quotidien comme cette exposition sur l’art culinaire revisité….

Des vestiges du temps passé surgissent partout dans la ville ainsi l’ancien dépôt des trams (Strassenbahnremise Währinger  Gürtel) ou le superbe bâtiment qui servait à remiser des décors somptueux (Semper depot) et qui accueille maintenant des évènements, des expositions, des concerts….

Le Vienna Spittelau Flue gas, énorme usine de recyclage de déchets et poubelles permettant de chauffer 60 000 appartements a été décorée à la façon Klimt ou Mondrian par Friedrich Hundertwasser. Il a su combiner art et technologie avec ses façades colorées, sa tour au bulbe bleu et or, qui de loin, rappelle une église orthodoxe russe.

Et puis les bains Amalienbad, véritable bijou Art Déco, qui, еn sоn temps, s’imposèrent comme lа référence еn Europe. Ils ont été restaurés à merveille еt restent toujours cette combinaison curieuse dе douches, dе bassins dе natation et de galeries élégamment ornés de céramiques et faïences de Rako.

Et puis dans les rues, il suffit de lever les yeux pour découvrir des joyaux de l’art nouveau, des ornements d’inspiration industrielle sur les façades, des toits en zinc vert, comme ceux des impressionnantes serres qui jouxtent le palais Hofburg.

Un peu en dehors de la “ville intérieure”, à Simmering (11e arrondissement de Vienne) on peut découvrir avec stupéfaction les immenses gazomètres qui ont gardé leurs façades en briques mais qui abritent en leur sein habitations (800), salles de concerts, jardins, magasins, dortoir pour étudiants, cafés-restaurants…comme autant de mini-cités à l’intérieur d’une même ville. L’étonnante et très créative réhabilitation de ces bâtiments du 19e siècle  (1896) du temps des mines de charbon et de la production de gaz est à quelques encablures des plus beaux palais autrichiens ! Ils ont été réalisés par 4 architectes différents  (dont Nouvel) et inaugurés en 2001.

Alors oui, Vienne est bien la capitale de la valse ! et donne définitivement le tournis tellement il y a de trésors à découvrir…

Laissez vos commentaires en bas de page.